AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Présentation XyZ [Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
• I'm XyZ

Messages : 1
Date d'inscription : 08/01/2012

Fiche d'aptitude
Niveau:
1/1  (1/1)
Expérience:
1/1  (1/1)
Points Wanted | Points Héroïsme: 0


MessageSujet: Présentation XyZ [Terminée]   Mar 10 Jan - 19:22

I'm XyZ, and soon
all will know my story

Surnom: XyZ
Nom : Inconnu
Prénom : Inconnu
Age : Inconnu
Sexe : Inconnu
Race : Humain
Faction : Pirate
Métier : Archéologue
Origine : Inconnue
Rêve | Ambition | But : Inconnu
EQUIPEMENTS & CAPACITÉS ;
XyZ ne détient à proprement dit aucun(e)s pouvoirs/capacités spécifiques, si ce n'est que son corps est doté d'une bonne condition physique. Cependant, XyZ réussi à lire les Ponéglyphes.

Ses seuls équipements sont ses vêtements et ses trois livres. Dans sa robe se cachent tout de même deux dagues. A son cou se trouve deux colliers par delà ses vêtements, ainsi qu'un dernier à son poignet, tous sont sans réels valeurs monétaires.


Sombre, Calme, Clairvoyant, Empathique, Voilé

Tout comme il y a un début à tout, il y a une fin pour tout.


How Am I? ;


Ce long drapé rougeoyant glissait sur moi pour la première fois. Je l'enfilai avec un léger sourire et pourtant je sentis ces quelques larmes qui accompagnaient tous mes gestes. Une fois enfilé, je pouvais déjà imaginer que cet habit allait devenir un réceptacle. Il me contenait, moi, et probablement allait-il m'accueillir jusqu'à que je réussisse à entreprendre mes ambitions. Je m'enfermai alors en son sein, en passant les bandelettes aussi intense de couleur que le reste de mon accoutrement autour de mon visage attristé.

Mes sentiments furent voilés, exactement comme ma personnalité entière. J'attrapai mes trois livres et les déposèrent dans chacune de leurs sacoches respectives. Ces livres renfermaient un savoir incommensurable : le mien. Les protéger allait devenir ma mission, j'en connaissais le contenu, personne d'autre n'avait à porter un fardeau comme celui-ci. Je resserrai encore les quelques lanières qui cousaient mon vêtement à mon corps et me mit à regarder par la fenêtre.

La nuit se laissait frapper par la douce chaleur de la bougie, déposer au chevet. Le temps fut venu pour moi de quitter ma maison : une bibliothèque. Un pied dehors... le second... Et pourtant, ils me dévisagèrent tous déjà. Je les pourfendis alors de mon seul oeil doré qui voyait à travers le réceptacle. Tous, détournèrent leurs regards et m'ignorèrent enfin. Je déposai donc ma main quelques instants sur la maison pour lui faire par de mes adieux. Peut-être souriais-je même.

Je devais alors voyager, jusqu'au savoir que seul mes yeux pouvaient m'offrir. Que seul ma présence sur place pouvait être tolérée.

Who Am I? ;

Le soleil, ciel et terre que je pourrais remuer pour ne serait-ce que le toucher. Et pourtant mon corps assit là refusait même mes mouvements. Mes doigts glissèrent sur chacuns de mes ouvrages, je m'assoupissait sur une colline. Mes vêtements me serrait et la chaleur brûlait ma peau même à travers cette épaisseur.

J'appréciais ces moments reposant que je passais avec mes ambitions en tête. Un sourire à travers ce masque et derrière moi se trouvait ce passé désastreux. Rien d'autre que mes rêves et mon passé n'avaient d'incidence sur mes actes et mes paroles. Et pourtant, lorsque le vent apaisait cette chaleur qui m'attristait, je sentais ma vraie nature remonter en moi. La personne que je suis réellement derrière ces vêtements me rappelait qu'un jour alors, j'allais pouvoir retirer ce voile et montrer mon identité à tous.

En attendant, je devais me contenter d'être quelqu'un d'autre, et de ne pas dévoiler ce que je prévoyais. Pour éviter de me faire tuer, pour éviter de me faire remarquer. Je devenais seulement une personne tiere, une personne sombre et difficile d'accès. J'avais à paraître comme quelqu'un de peu sociable, de dangereux, de méprisant. Je me forçais à penser comme une personne sans scrupules, qui ne pouvait donner sa confiance à qui que ce soit, et qui ne pouvait pas non plus en gagner. Le caractère que j'optais alors fut celui d'une personne des plus mystérieuse et des plus détestable. Je devenais mon parfait opposé, un Pirate.



(Pour voir toutes les informations de la personne se cachant derrière XyZ, cliquez en dessous! Passez votre chemin pour garder le suspense!)
Who Am I?:
 
Rêve | Ambition | But :

Ressentir tout ce qui lui est possible de ressentir dans ce monde, découvrir tout ce qui lui est possible dans ce monde.
Vivre sa vie sans regrets pour connaître le passé et faire changer ce qui doit être changé : le présent.

Découvrir toutes les Ponéglpyhes des périodes creuses de l'histoire, découvrir la vérité.
Utiliser les trois valeurs de ce monde, l'amour, l'espoir et le savoir, pour le faire devenir meilleur.


Vive, Calme, Sereine, Timide, Protectrice

L'Enfer du passé reflète toujours le présent. Nos ambitions présentes reflètent notre futur comme un Paradis.


My Story :

Mes yeux s'ouvrirent enfin. Ma tête me faisait souffrir et je ne savais pas où je me trouvais. Le lieu ne possédait pratiquement aucun éclairage et des gouttes d'eaux tombaient du ciel au sol. Je me redressais rapidement, et une fois sur mes deux jambes, j'avançais. Les deux bras en avant, pour me situer, je découvris enfin quelque chose. De grands barreaux cylindrique parcouraient la même distance que l'humidité qui s'écoulait. Je savais alors que j'étais enfermée dans une cellule... Mais pourquoi? Une voix rauque et meurtrie retentit alors dans l'air, et résonnait jusque dans ma tête. Je me retournai alors et aperçut un vieillard qui gisait dans la seule lumière de la prison. Je me rapprochai rapidement de lui pour l'entendre correctement. Il parlait aisément, malgré la douleur apparente que son dos lui apportait, malgré les pauses qu'il faisait entre chacuns des mots qu'il prononçait.
    "-Petite, comment t'appelles-tu, petite?"

Je lui répondis en chuchotant, les larmes coulaient sur mes joues, l'effroi me gagnait peu à peu.
    "-Je m'appelles... Je... Cold Sora... Je..."

Il coupa ma parole lorsque je m'apprêtais à lui poser milles et une question.
    "-Ne parles pas... Petite... Dès aujourd'hui, tu seras quelqu'un d'autre que hier. Dès aujourd'hui tu vas devoir faire exactement ce qu'on va te dire... Si tu souhaites vivre un nouveau lendemain, il va falloir écouter ces crasseux. Pour éviter tes premiers labeurs, tu vas devoir apprendre à ne pas leur répondre, et à ne jamais croiser leurs regards... C'est pour ton bien..."

Durant tout ce temps, j'hôchai la tête, l'écoutant sagement, troublée. Bien entendu, je ne comprenais pas ce qu'il voulait dire... J'attrapai alors une de ses deux mains et la serrais avec un petit sourire rassuré. Je me mentais à moi-même. Mes lèvres bougèrent quelques instants, et pourtant aucuns sons ne résonna. J'étais devenue une esclave.

Les tenryuubitos devinrent mon joug. La nuit je rejoignais cette cellule abandonnée, et le jour je travaillais sur ce pont. Chaque jours commencèrent à se ressembler, et chaque jour j'apprenais la cruauté de ce monde. La cloche retentissait par trois fois, je me levai alors, et en regardant le sol, je em déplaçait jusqu'à la place où je fus assignée. Je devais alors déplacer dans une brouette quelques morceaux de caillou de différentes formes et de différents poids. La douleur physique me paraissait beaucoup plus importante que la douleur morale. Pour une raison où pour une autre, j'arrivais encore à sourire au plus profond de moi. Je continuais de penser qu'un futur concret m'attendais. Je ne devais pas abandonner, pour toutes ces histoires qu'il m'avait compté, pour toutes ces îles que je pouvais apercevoir rien qu'en restant vivante...

Les bras de ce vieil homme me prôtégèrent du froid plus d'une fois. Je souriais chaque instant que je passais avec lui, pour chaque chose qu'il me disait, pour chaque image qu'il me décrivait. Je n'avais que neuf ans à mon arrivée... Après tout...

Six années passèrent alors aussi rapidement qu'une journée emplie de mauvais souvenirs. A la fin de la journée, je rentrais dans ma cellule habituelle. Le vieillard ne pouvait plus bouger, à vrai dire il peinait à même parler. Je sentais que son heure arrivait rapidement. Peut-être le sentait-il lui aussi, parce que ce jour-ci il déposa sur mes épaules le fardeau de toute une vie: la sienne.
    "-Approches-toi, Sora..."

Fit-il lentement, s'étouffant presque entre chaque mots. Sa voix rauque qui perçait auparavant, même fatiguée, devint au fil de toutes ces années un simple chuchotis.
    "-Aujourd'hui il est peut-être temps pour toi... Tu es assez grande pour comprendre maintenant, et plus mature que quiconque sur cette île. Dans le mur, à la sixième brique se trouve mon plus grand secret... Tout y est expliqué. Je veux que tu le lises et que tu fasses aussi bon qu'il te semble. Tu connais toute la véritée, sur ces îles, sur ce pont, sur les Tenryuubito. Tu es la seule personne qui puissent malgré toutes ces connaissances rester aussi neutre qu'un arbre. Cold Sora, le ciel froid, c'est par ton nom et ton prénom que je te fais part de ma demande avant de m'éteindre: cherche la vérité, fais changer ce monde..."

Parler autant allait lui être fatal, je pleurais en sachant pertinemment ce qui allait lui arriver cette nuit-là, dans mon sommeil. Je ne pouvais accepter de le perdre, mais voulant respecter ses dernières paroles aussi courageuses que sincères, je me tus. J'attrapai sa main et embrassai son front lorsque celui-ci m'avoua son dernier souffle.

Mon deuil se fit en une autre année, plus sérieuse et plus intense psychologiquement, je me concentrais sur chaque détails qui s'y passaient. Le trajet des gardes, le rythme de la construction. Je savais les odeurs, les bruits, les gens. Je connaissais tous les coins et les recoins. Je ne pouvais plus rien retenir de plus. Ma fuite était alors planifiée.

Lorsque j'entrai dans ma prison pour la dernière fois, j'avais donc seize ans. Je me précipitai jusqu'à cette ce tiroir secret dans le mur. Je retirai le morceau de rocher avec patience et frustration. Je devais me dépêcher, pour éviter les regards des gardes. Mais aussi et surtout celui de la mort. Je tirai les affaires se trouvant derrière la brique et replaça celle-ci dans son ensemble. Je m'assis au centre de la pièce, mon dos regardant les barreaux.

Trois gros livres, deux dagues, une boite contenant trois collier et pour finir, une lettre. Je laissai échapper une larme qui coulait gracieusement sur ma joue lorsque j'ouvris ce mot. Sa voix résonnait dans ma tête, et pourtant il n'était plus.

L'amour, l'espoir, le savoir... Ces trois valeurs qui jonchent notre monde doivent à tout prix rester dans le coeur d'au moins l'un d'entre nous, humains. L'amour et l'espoir équilibre un côté de la balance, ils ne sont rien sans le savoir. Tout comme le savoir n'est rien sans amour et espoir.

Cette lettre expliquait la raison de ces trois colliers rouges de diamant. Ils devaient tous être d'une extrème rareté. A mes yeux, ils paraissaient bien plus important à cet instant que ma propre vie. Ce cadeau qu'il m'offrit après m'avoir offert réconfort, chaleur et connaissance me tourmentai. Je passais les deux plus gros autour de mon cou, le plus petites je l'attachais soigneusement à mon poignet, serrant aussi fortement que possible.

Je sortis les deux dagues de leur fourreaux et les regardèrent avec stupeur. Elles rougeoyaient tout autant que mes nouveaux souvenirs et leur longueur correspondait à chacuns de mes bras. Je souriais et tremblait un peu d'excitation et de peur. Je les rangeai soigneusement, faisant attention aux bruits du fourreaux qui laissait glisser le métal frais.

J'ouvris le livre au chiffre I. Il était vierge, chacune de ces pages perdurèrent aussi blanc que mon esprit à cet instant. Je ne comprenais pas, je m'affolais peut-être même un peu. J'ouvris le second, en toute hâte : rien?! Je me posais encore un tas de question. Ces livres devaient faire entre cinq cent et six-cent pages pourtant. J'ouvris le dernier livre depuis la fin et passai toutes ces pages dans mes mains. Je souriais et bénissais enfin ce moment.

Le livre au chiffre III fut le seul d'écrit.
    "-Merci..."

Fis-je à haute voix pour lui, tout en serrant ce livre contre moi. Durant toutes ces années, je n'avais pas réussi à prononcé plus d'une phrase, celle où je lui dis mon prénom. Je n'avais jamais vraiment eu besoin de parler, peut-être avais-je même jamais osé prononcé d'autres mots.

Je rangeai toutes ces affaires dans mon sac en laine, me séparant de mes deux autres vêtements. J'allais être transférée le lendemain, parce que je commençais à être plus vieille, pour porter plus. Je passais le drap cousu sur mon dos et sortit de la cellule lorsque le garde vint me chercher. Je n'avais qu'à suivre le groupe jusqu'à ma destination: le lieu de ma mort.


Nous avions marché une heure sur ce pont interminable. J'entendais les gémissements des vieilles personnes mais aussi les grognements des soldats qui les fouettaient les uns après les autres. Ils laissaient même les plus fragiles d'entres eux derrières nous avec pour seul soulagement la mort. Je versai alors une larme pour chacuns d'entre eux.

Sur le chemin, nous devions faire une pause, les gardes devaient faire un relais. Je ne comprenais pas bien ce qu'ils disaient, mais je me contentais seulement de mettre en marche mon plan. Les trois coups de la cloche principale des alentours retentirent fortement. Mes adieux se firent alors...

Je pris une inspiration, la plus courageuse de toute ma vie. Et dans un élan de grâce et de rapidité, je me jetai par dessus le pont, esquivant les quelques fouets et balles de plombs qui avaient tenté de m'atteindre. L'air me caressait le visage et fendait mes oreilles. Mes yeux regardèrent avant de se refermer et de profiter de cet instant.

La mort ne devait pas m'atteindre!

Tout avait été calculé, tout avait été prévu durant cette longue année à examiner ce lieu... Je connaissais tout par coeur et j'avais foi en mes convictions les plus folles. Je m'étais jetée dans le vide par delà ce pont, sachant pertinemment que le vent allait me guider à la sixième brique. Oui... Dans le mur, à la sixième brique, se trouvait son plus grand secret : l'évasion parfaite.

Mon corps embrassa délicatement la paroi, et je me laissais glisser par le vent jusqu'au rebord du mur. Un rebord assez étrois pour une seule personne. Je devais m'accrocher et faire vite, ou le vent allait me faire chuter à un lieu encore moins rassurant que ma cellule d'antan. Enfin, j'arrivais à l'intersection de ces deux briques immenses placées les unes à côté des autres. Le trou fut assez étroit mais je réussi tout de même à y entrer.

Je marchais alors une longue heure, comme pour retourner à ma cellule, faisant le chemin inverse de la nouvelle cellule qu'on allait m'assigner. Au bout de ce couloir d'infini se trouvait une échelle. La construction de ce lieu fut réaliser par lui et lui seul. J'attrapai les trois colliers en même temps avec un sourire sincère. J'étais libre...

Ou presque...



J'ouvris le dernier livre dans cette bibliothèque qui allait devenir mon nouveau lieu. La première page m'avait indiquée celle-ci, et elle seule fut la source de savoir à portée de Tequila Wolf. Je ne pouvais me résigner à suivre mon instinct, mes envies, et retourner vivre une vie particulièrement normale. Après tout ce temps passé en esclave, vivre une vie que je désirais ne me semblait plus d'actualité. Il me fallait une nouvelle contrainte pour vivre, un nouveau but. Pour ce faire, je compris que redevenir une esclave fut la seule option possible. Une esclave de mes rêves les plus fous, des mes ambitions les plus démesurées... Une esclave de ce livre III.

Ce livre m'indiquait toutes choses à apprendre, à produire ou à assumer. Je devais le suivre à la lettre pour parfaire mon deuil envers ce vieillard. Ma première épreuve fut de connaître une vérité certaine sur les Tenryuubitos et sur ce qu'ils faisaient. Pourquoi ce pont se construisait-il, pourquoi engager des esclaves à le faire? Pourquoi ces personnes sont des dieux vivants et intouchable? Je devais répondre à toutes ces questions en cherchant dans cette bibliothèque, dans ce savoir.

Je ne trouvais rien de plus que ce que je ne savais déjà. En suivant le livre, je compris alors que je devais regarder par delà les secrets de ce monde. Mon investissement dans ces contrées périlleuses qu'étaient les dossiers les plus cachés, et certainement les plus noirs m'indiquait que ma vie n'allait pas se laisser sans danger. Je vouais ma vie à la mort, que j'approchais d'heures en heures, en lisant ces livres plus maudits les uns que les autres. Je risquais un jour ou l'autre d'être confrontée à quelqu'un qui souhaite me voir mourir. Je ne pouvais donc pas simplement apprendre ces secrets sans quelques précautions.

Je venais d'avoir dix-sept ans, et j'allais devoir apprendre le plus vite possible. La journée, je commençais à voler dans ce village pour que l'on me prenne en chasse. Je ne volais pas des objets de grandes valeurs, une pomme ou tout au plus, un sac rempli d'objets en tout genre. Je ramenais toujours ce genre de vol, mais je devais apprendre à fuir et à tromper les gens. Peu à peu je remarquais que je vouais ma vie en devenant quelqu'un d'autre. Je n'avais pas le choix. Mon entrainement commençait à devenir de plus en plus dur, c'est pourquoi je commençais aussi à apprendre l'art de manier les dagues... Ses deux dagues... La nuit fut le plus dur pour moi, après une journée complète d'activité physique intense et d'apprentissage importants, je retournais à la bibliothèque pour lire le livre III.

Des instructions, des symboles presque hiéroglyphiques. Je commençais à les apprendre par coeur avec pour seul but, faire apparaître ces secrets aux yeux de tous. C'est à ce jour-là que je compris réellement ce qu'était un Ponéglyphe et la puissance qu'il renfermait. Mon but allait donc être de tous les découvrir, et comme un puzzle, les assembler pour faire changer le monde. Je voulais devenir celle qui sait tout et qui connait tout. Je voulais devenir celle qui corrige le monde et celle qui retire les injustices de celui-ci... Celle qui assure même un avenir meilleur pour toutes les personnes de mon genre, esclave des Tenryuubitos, à qui je vouais une profonde haine.

Je vécu donc ma vie de la sorte, jusqu'à mes vingts ans. Mes connaissances furent développées et ma carrure physique ne s'assimilait plus avec celle que j'avais autrefois, je ne fus plus frêle et sans formes, sans muscle. A cet instant, mon physique s'harmonisait avec mes connaissances, et mes aptitudes au combat furent suffisante à prôtéger ma vie. Mon savoir, quant à lui devint beaucoup plus important. J'arrivais à reconnaître le monde tel qu'il paraissait, et je détenais toutes les pièces nécéssaires à son changement:

...La lecture des ponéglyphes...

Mais je me doutais déjà que ce genre de savoir ne pouvait passer innapperçu, d'autant plus que mes deux yeux de couleurs différentes ne me laisserait pas indiscrète. Surtout lorsque l'on est une ancienne esclave, morte, qui plus est. J'avais donc décidé de changer mon identité, de devenir une personne différente de celle que je suis vraiment. Ainsi, je prévoyais d'avoir tout contrôle sur chaque situation qui allait se présenter devant moi, mais aussi de savoir en qui j'allais pouvoir réellement avoir confiance.

Je déposai les livres sur une table, et avant de m'habiller avec ces vêtements rouges, je brûlais le dernier et le remplaçai par un autre. Pour offrir un savoir au monde entier, et révéler chaque zone vide de l'histoire, je portais ce fardeau sur mes deux épaules.


Dernière édition par XyZ le Dim 15 Jan - 19:29, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Meneur | Lieutenant
• I'm Gintoki Donten

Messages : 488
Date d'inscription : 02/10/2011
Age : 25
Localisation : Entrain de m'amuser avec ta soeur, ou ta mère, ou même ta grand-mère~~♥.

Fiche d'aptitude
Niveau:
7/20  (7/20)
Expérience:
58/100  (58/100)
Points Wanted | Points Héroïsme: 115


MessageSujet: Re: Présentation XyZ [Terminée]   Lun 16 Jan - 18:09

Présentation agréable, bien qu'un peu courte et parcourue de quelques fautes. On délibère en ZA sur ton niveau et sur ce que tu demandes.

Edit Troy : Je rajoute une erreur fondamentale dans le choix des musiques, mais je t'en parlerais plus tard en cb.

_________________
Le Smiley Poilu est ton ami, Invité !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Meneur | Lieutenant
• I'm Gintoki Donten

Messages : 488
Date d'inscription : 02/10/2011
Age : 25
Localisation : Entrain de m'amuser avec ta soeur, ou ta mère, ou même ta grand-mère~~♥.

Fiche d'aptitude
Niveau:
7/20  (7/20)
Expérience:
58/100  (58/100)
Points Wanted | Points Héroïsme: 115


MessageSujet: Re: Présentation XyZ [Terminée]   Lun 16 Jan - 21:34

Nous avons jugé de ton niveau, mais nous avons encore des doutes, du coup, j'aimerais que tu fasses un test RP avec ton personnage, avec le sujet de ton choix, bien que ce serait mieux si ça avait un rapport avec l'Archéologie / les Ponéglyphes. Il faut également que le test RP soit spécifique à ce forum (donc écrit spécialement pour lui) et que ce soit bien le présent personnage, XyZ, qui en soit le héros.

Voili-voilà ! =)

_________________
Le Smiley Poilu est ton ami, Invité !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Meneur | Lieutenant
• I'm Gintoki Donten

Messages : 488
Date d'inscription : 02/10/2011
Age : 25
Localisation : Entrain de m'amuser avec ta soeur, ou ta mère, ou même ta grand-mère~~♥.

Fiche d'aptitude
Niveau:
7/20  (7/20)
Expérience:
58/100  (58/100)
Points Wanted | Points Héroïsme: 115


MessageSujet: Re: Présentation XyZ [Terminée]   Sam 21 Jan - 13:42

Des nouvelles du Test RP ?

_________________
Le Smiley Poilu est ton ami, Invité !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Empereur pirate
• I'm Rock

Messages : 333
Date d'inscription : 04/11/2011
Age : 24
Localisation : Gné?

Fiche d'aptitude
Niveau:
17/20  (17/20)
Expérience:
242/300  (242/300)
Points Wanted | Points Héroïsme: 8687


MessageSujet: Re: Présentation XyZ [Terminée]   Ven 27 Jan - 12:08

Si pas d'nouvelles d'ici février, on archive !

_________________
"Vous avez à boire sinon?"

Spoiler:
 


The Drunk Crow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Meneur | Semeur de Troubles
• I'm Prout

Messages : 255
Date d'inscription : 28/11/2011
Age : 27

Fiche d'aptitude
Niveau:
6/20  (6/20)
Expérience:
25/70  (25/70)
Points Wanted | Points Héroïsme: 0


MessageSujet: Re: Présentation XyZ [Terminée]   Mer 1 Fév - 3:50

    Et hop, archivée. Contacter un membre du Staff par MP si tu souhaites reprendre le tout. ~

_________________

[Cliquez sur cette signature et un chiot innocent sera tué.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

• I'm Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Présentation XyZ [Terminée]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Présentation XyZ [Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OnePiece Yozoru Kairo :: Présentations Refusées/Inachevées-
Sauter vers: